Aller au contenu

Menu principal :

Les médiations désignent ce qui a fonction de tiers, qui permet de créer un espace de communication entre deux personnes, généralement un soignant et son patient dans le cas de médiations thérapeutiques.

A-Médiation  Animale
Est une pratique professionnelle recherchant les interactions positives issues de la mise en relation humain- animal
Un lien ancestral nous lie à l’animal. Depuis de nombreuses générations et ce quelles que soient les civilisations. L’animal fait partie de notre quotidien. Il effectue pour nous des travaux divers plus ou moins nombreux suivant les sociétés.
Dès le moyen  Age des expériences allient malades ou animaux,. Toutefois, c’est Florence Nightingale, fondatrice des techniques infirmières modernes, qui fut l’une des pionnières dans l’emploi d'animaux pour améliorer la qualité de vie des patients. Durant la guerre de Crimée (1854-1856), elle gardait une tortue à l’hôpital parce qu’elle savait, pour avoir observé le comportement des animaux depuis sa tendre enfance, que ceux-ci avaient le pouvoir de réconforter les gens et de diminuer leur anxiété.
« Un animal est un îlot de bon sens dans ce qui semble être un monde insensé…nous pourrons toujours compter que notre animal sera toujours un ami fidèle, intime, non compétitif sans se soucier du bon ou du mauvais sort que la vie nous réserve… » Boris Levinson

Cependant c’est le psychiatre américain Boris Levinson qui va véritablement découvrir les possibilités du chien dans la thérapie en 1953. Cela va se faire par hasard grâce à son chien Jingles. Levinson reçoit un matin un appel émanant de parents désespérés car leur enfant autiste doit être interné dans un institut spécialisé. Il accepte de les recevoir et oublie que son chien est resté dans son cabinet (d’ordinaire celui-ci lui est interdit). Dès que le couple entre, Jingles se dirige vers l’enfant, le renifle, le lèche et alors là c’est un miracle, l’enfant complètement replié sur lui-même refusant toute communication avec le monde extérieur va se mettre à parler avec le chien, il demandera même à revenir pour le revoir. C’est ainsi qu’est né la Pet Facilitated Psychotherapy (psychothérapie facilitée par l’animal).

Le toucher est à l’origine du contact
Le contact appelle la caresse
La caresse permet l’attachement
L'attachement déclenche le discours
Le discours est ébauche de communication
La communication ouvre la porte à la socialisation
 

L’animal compagnon de l’enfant écrit par Condoret en 1973, et cité par Renée de Lubersac

Définition de La Zoothérapie Selon François Beiger :

Il faut tout d’abord préciser que le mot zoothérapie rejoint le terme : Intervention Professionnelle en Médiation Animale
Attention : la médiation n'est pas une médecine. L'animal n'est pas un médicament, ni un thérapeute.

C’est une médiation qui se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe de deux ou trois personnes maximum, à l'aide d'un animal familier, consciencieusement sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d’un professionnel, appelé « l’Intervenant Professionnel en médiation animale » dans l'environnement immédiat de personnes chez qui l'on cherche à éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer leur potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif. »

Les animaux médiateurs, impliqués dans les séances rencontrent des normes préétablies de santé, de comportement et d’éducation. L'exercice de la médiation animale en milieu institutionnel demande l'observation de règles élémentaires de prudence, d'éthique et de sécurité. C'est pourquoi, la mise en place d'un programme en médiation animale exige à la fois des connaissances de la lecture de l'animal et celle des problèmes vécus par les patients. C'est que l'on appelle : une triangulation.


Triangulation entre le patient
avec ses angoisses, ses attentes, ses forces et ses faiblesses ; l’animal avec ses caractéristiques son éducation et sa sensibilité ; et le médiateur avec ses connaissances, mais aussi sa façon d’être d’agir et de réagir.
L’animal crée le contact, à travers ce lien de confiance, il devient possible de se détendre, de se laisser aller, de lâcher prise, ce qui permet de commencer un travail thérapeutique.

Objectifs possibles en médiation animale
La Médiation animale vise à relaxer, soulager la détresse émotionnelle, par les caresses
Encourager la communication.
Partager un moment de détente de plaisir et de joie.
Eveiller les sens, fourrure, nez froid, poil ou plumes, doux ou rêches….odeurs, cris
Favorise la motricité et motricité fine
Travail du calme et de la concentration
Cette relation aide à reprendre confiance en soi (estime de soi) et donc en l'autre. Apprendre à prendre soin des autres et par miroir, de soi.
Patience et respect des règles
Affronter ses peurs et repousser ses limites, acceptation de l’échec, et persévérer pour réussir, Autonomie, Responsabilisation.
Enfin la connaissance de la vie de l’animal permet de créer un lien et de retrouver notre place dans l’univers. Apprendre l’importance de règles et du rôle de chacun dans la vie commune (pour la survie du groupe) à travers le troupeau, la meute. Importance et acceptation des regles et du cadre.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu